Afghanistan: au moins 1000 morts et 1.500 blessés dans un puissant séisme


Au moins un millier de personnes ont été tuées et 1.500 blessées dans un puissant séisme qui a frappé une zone frontalière isolée du sud-est de l’Afghanistan dans la nuit de mardi à mercredi, selon les autorités, qui craignent que le bilan ne s’élève encore.


Temps de lecture: 2 min

Les gens creusent tombe après tombe », a déclaré le chef du service de l’Information et de la Culture de la province de Paktika, Mohammad Amin Huzaifa, dans un message à la presse.



Dans sa seule province, la plus affectée avec celle de Khost, le bilan « a atteint les 1.000 morts et ce chiffre augmente », a-t-il précisé.

Selon lui, quelque 1.500 personnes ont aussi été blessées à Paktika, dans ce qui est d’ores et déjà le séisme le plus meurtrier qu’ait connu l’Afghanistan en plus de deux décennies.

Des habitations détruites

« Il pleut aussi et toutes les maisons sont détruites. Il n’y a ni tentes, ni nourriture. Des gens sont encore piégés sous les décombres (…) Nous avons besoin d’une aide immédiate », a décrit M. Huzaifa.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a assuré que l’ONU était « pleinement mobilisée » pour aider l’Afghanistan, avec le déploiement en cours d’équipes de premier secours et l’envoi de médicaments et nourriture vers la zone touchée.

Le gouvernement afghan craint que le bilan n’augmente encore, au fil des opérations de secours.

AFGHANISTAN-QUAKE

Le séisme, d’une magnitude de 5,9, est survenu à une profondeur de 10 km vers 01H30 mercredi, tout près de la frontière avec le Pakistan, selon l’Institut sismologique américain (USGS).

« Nous avons deux morts et cinq blessés dans notre famille », a raconté à l’AFP Arup Khan, un survivant croisé à l’hôpital de Sharan, la capitale de la province de Paktika.



« Quand je me suis relevé, j’étais couvert de poussière. Des personnes sont arrivées et nous ont sortis de là. La situation était horrible (…) Il y avait des cris partout, les enfants et toute ma famille étaient sous la boue », a-t-il ajouté.







Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.

close