Local Politics

Agression de Hamraoui: son ancienne coéquipière Aminata Diallo de nouveau en garde à vue



Aminata Diallo, sans club depuis sa fin de contrat au PSG, avait déjà été placée en garde à vue dans cette affaire en novembre 2021, avant de ressortir libre, sans charge retenue contre elle.

Selon le parquet de Versailles, il reste “environ huit heures” à effectuer sur cette garde à vue, en prenant en compte celle de novembre. La durée totale d’une garde à vue est limitée légalement à 48 heures.

Contacté par l’AFP, l’avocat d’Aminata Diallo, Mourad Battikh, n’a pas souhaité commenter dans l’immédiat.

Cette nouvelle interpellation intervient après celle de quatre hommes mercredi et jeudi.

Trois d’entre eux, arrêtés mercredi matin, devaient être déférés et présentés à un juge d’instruction en vue d’une mise en examen vendredi matin, a précisé le parquet de Versailles.

Toutes ces arrestations interviennent dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour “association de malfaiteurs” et “violences aggravées”.

Après l’agression à coups de barre de fer de Kheira Hamraoui, 32 ans et 39 sélections en équipe de France, l’hypothèse d’une rivalité entre les deux joueuses du Paris Saint-Germain, qui évoluent au même poste de milieu de terrain, avait été envisagée dans un premier temps.

Aminata Diallo et l’un de ses amis, incarcéré à Lyon, avaient été placés en garde à vue mais aucune charge n’avait finalement été retenue contre eux.

Aminata Diallo a toujours vivement contesté être impliquée.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.