Au procès des attentats de Paris, le retour du silence de Salah Abdeslam : “Ce n’était pas du tout prévu”



Salah Abdeslam, principal accusé au procès des attentats du 13-Novembre, a décidé ce mercredi d’exercer son “droit au silence” en refusant de répondre aux questions de la cour d’assises spéciale.

“M. le président, Messieurs et Mesdames de la cour. Aujourd’hui je souhaite faire l’usage de mon droit au silence”, a affirmé Salah Abdeslam à l’ouverture de l’audience, qui devait être consacrée à son interrogatoire sur la soirée du 13 novembre 2015, provoquant des soupirs sur les bancs des parties civiles.





Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.

close