Cuba: nouvel impôt pour les vendeurs de produits agricoles


Le gouvernement cubain a annoncé samedi un nouvel impôt de 10% sur les ventes particulières de produits agricoles, une mesure qui va affecter les petits commerçants, les travailleurs indépendants et les consommateurs dans l’île.

Temps de lecture: 2 min

Cet impôt entrera en vigueur lundi et s’applique aux personnes physiques et aux entreprises qui vendent des produits agricoles au détail, selon le décret paru samedi au Journal officiel.

La mesure risque de provoquer une nouvelle hausse des prix dans un pays où l’inflation a déjà dépassé 70% en 2021, selon l’économiste cubain Pedro Monreal.

“Deux effets probables: prix de l’alimentation plus élevés et hausse des inégalités”, a tweeté M. Monreal. “L’impact sera surtout ressenti par les foyers aux revenus les plus modestes qui dépensent en alimentation un pourcentage relativement plus élevé de leurs revenus”, a-t-il prédit.

Une réforme monétaire menée en 2021 par le gouvernement de l’île communiste a entraîné une forte augmentation des prix des biens et services.

Les effets de cette réforme ont été l’un des facteurs qui ont déclenché les manifestations historiques du 11 juillet 2021, lorsque les gens sont descendus dans la rue aux cris de “Nous avons faim !” et “Liberté !” dans une cinquantaine de villes cubaines.

La population fait face à des pénuries d’aliments et de médicaments, dans un pays qui importe 80% de ses produits alimentaires mais qui a réduit ses achats à l’étranger en raison d’un manque de devises, de difficultés logistiques liées à la pandémie, et du renforcement de l’embargo économique américain.






Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.

close