Local Politics

Cynthia Bolingo: «Cette blessure, je l’ai considérée comme une sorte de bénédiction»


Gravement blessée en février dernier, Cynthia Bolingo est revenue quatre à quatre pour se qualifier pour l’Euro de Munich. Un miracle pour elle et une aubaine pour le 4 x 400 m.


Article réservé aux abonnés


Temps de lecture: 8 min

Samedi 26 février 2022 : en finale du 60 m des championnats de Belgique en salle, Cynthia Bolingo s’effondre à mi-parcours, trahie par son genou droit dont le sous-tendineux a rendu l’âme. Une nouvelle tuile pour la Bruxelloise qui a déjà dû, sept mois plus tôt, renoncer aux Jeux de Tokyo en raison d’une blessure à l’ischio, et qui va devoir passer sur la table d’opération le 4 mars. Samedi 16 juillet 2022 : contre toute attente, à commencer par celle des médecins et des kinés qui se sont occupés d’elle pendant un peu plus de quatre mois, Cynthia Bolingo fait sa rentrée sur 400 m à Ninove et réussit d’emblée un chrono de 52.08 qui fait d’elle une Cheetah en puissance pour l’Euro de Munich ; une semaine plus tard, elle réussit, à Huizingen, le 5e temps de sa carrière sur le tour de piste en 51.19, sous le minimum individuel réclamé pour la Bavière, avant d’améliorer, le 6 août, son record de Belgique du 300 m.




Cet article est réservé aux abonnés

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée









Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.