Exclue de la prochaine Coupe du monde, la délégation russe était bien présente pour le congrès de la FIFA au Qatar


« Nous avons le droit d’être ici au Qatar », a déclaré Alexey Sorokin, chef du comité organisationnel de la Coupe du monde 2018 en Russie.


Temps de lecture: 2 min

La Russie ne pourra pas participer à la Coupe du monde de football au Qatar à la suite de l’invasion de l’Ukraine par les troupes russes, tout comme les clubs russes ont récemment été exclus des compétitions européennes. Malgré cela, une délégation de la fédération russe de football était bien présente, jeudi, au congrès de la FIFA à Doha.

Selon Alexey Sorokin, chef du comité organisationnel de la Coupe du monde 2018 en Russie, la présence de cette délégation dans la capitale qatarie n’était pas inappropriée. « Nous ne nous mettons pas à l’écart. Nous avons le droit d’être ici », a-t-il ainsi déclaré.

La fédération russe elle-même, au contraire de l’équipe nationale et des clubs, n’a pas été suspendue. Elle a donc pu récemment déclarer officiellement son intérêt quant à l’organisation du championnat d’Europe en 2028 et en 2032. D’après Sorokin, « le temps est encore long jusqu’en 2032 », mais « il faut bien oser lancer (la candidature) à un certain moment. »

La Grande-Bretagne et l’Irlande sont également candidates à l’organisation de l’édition 2028, tandis que l’Italie espère recevoir l’Euro en 2032. La Turquie devrait également déclarer sa candidature pour l’un des deux événements en septembre 2023.

Sorokin a également dit regretter l’exclusion de la Russie de la Coupe du monde. Elle n’a pas été autorisée à disputer son match de barrage contre la Pologne, bien que la procédure soit toujours en cours auprès du Tribunal arbitral du sport. « Nous trouvons très étrange que l’équipe russe n’ait pas été autorisée à participer à cette qualification », a-t-il poursuivi. « Nous estimons que nos footballeurs et ceux qui aiment le football n’ont rien à voir avec cette invasion. »






Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.

close