Il a manqué un banc à Gand pour remporter une médaille européenne



L’entraîneur gantois Kevan Demartinis attaquait cette petite finale en EHL avec un noyau très restreint. Gerniers était toujours absente comme prévu. Stéphanie Vanden Borre, qui passera une IRM mardi, était de retour en Belgique. On craint pour son genou. Ses Mondiaux sont en danger. Sur le line-up, on ne comptait que 15 joueuses dont la deuxième gardienne Geiregat et la jeune Degezelle qui ne joue pas.

C’est donc à 13 que les Belges affrontaient les Espagnoles de Junior.Gand et Junior se neutralisaient durant les 10 premières minutes assez poussives. Gand héritait d’un premier pc pour un kick. Le sleep de Ballenghien ne partait pas, mais la balle revenait dans son stick. Elle cadrait sa frappe. Sur le rebond, Anne-Sophie Vanden Borre, aussi, cadrait. La gardienne Salvador était impeccable. Le premier quart s’achevait sur un faux rythme.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.

close