Local Politics

ils introduiront un recours contre le nouveau permis intégré du parc



Il avait été délivré par les fonctionnaires délégués, technique et des implantations commerciales à la veille de l’ouverture de la saison pour le parc, et après l’annulation par le Conseil d’État d’un précédent permis accordé en 2018.

L’association invoque par communiqué trois raisons qui justifient le recours, qui sera introduit auprès de la Région wallonne. La première est une disposition du nouveau permis qui permet à Walibi, lors de dix journées exceptionnelles par an, de dépasser de 5 dBA les valeurs limites de bruit imposées en conditions normales. Les riverains estiment que le niveau de 55 dBA en journée, 50 dBA en début de soirée et 45 dBA la nuit est déjà difficile à vivre, et demandent que ces seuils ne soient pas dépassés.


Eviter les bruits excessifs

Le permis autorise aussi 75 dBA durant le feu d’artifice des soirées exceptionnelles. « Son tir ne dure pourtant que 10 à 15 minutes et ensuite, le public quitte le parc. Afin d’éviter tout bruit excessif émanant d’une autre source que le feu d’artifice – animations musicales par exemple –, les riverains demandent que la source sonore du dépassement de la norme de bruit applicable au parc pendant le feu d’artifice soit limitée strictement au bruit généré par les tirs », indique l’association Les Versants de la Dyle.

Le troisième motif invoqué par les riverains vise à augmenter le nombre de mesures de bruit réalisées annuellement, afin d’assurer un meilleur contrôle du fonctionnement du parc d’attractions.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.