«Je me sentais vraiment menacé» (vidéo)



Le harcèlement est malheureusement un fléau dans nos écoles. Un papa de Herzele entend bien faire bouger les choses et s’est rendu lundi devant l’établissement scolaire Sint-Paulusinstituut pour s’en prendre aux jeunes qui martyrisent son fils. La discussion s’est visiblement très vite envenimée puisqu’une bagarre a éclaté entre le papa et les harceleurs.

« Ça va avec un enfant, n’est-ce pas ? », crie-t-il, ajoutant, « tenez-vous loin de mon fils ». Les mineurs n’ont pas été intimidés et ont asséné de violents coups au père de famille, qui les menace de leur régler leur compte « un par un ».

Ce mercredi, le papa a accepté de livrer sa version des faits au Nieuwsblad. « J’ai reçu un appel téléphonique de mon fils hier. Il m’a demandé de venir le chercher à la porte de l’école parce qu’il ne se sentait pas en sécurité », raconte Bart à nos confrères. « J’étais moi-même victime d’intimidation. J’ai donc été à l’école pour demander que les garçons arrêtent. Lorsque j’ai posé la question, l’un des jeunes s’est tenu juste devant moi et m’a regardé d’un air arrogant. Après quelques autres reproches, je me suis retourné et j’ai soudainement reçu une poussée dans le dos, à laquelle j’ai également répondu. »

Les images parlent ensuite d’elles-mêmes. « Je me sentais vraiment menacé », ajoute-t-il avant que la situation dégénère totalement. « Bientôt, il y a eu une vingtaine d’étudiants autour de moi et j’ai été attaqué de toutes parts. » Bart s’est retrouvé avec le nez cassé à la suite de cette bagarre et doit se faire opérer.

La directrice de l’école regrette « profondément les faits ». « L’école va prendre des mesures », indique-t-elle.





Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.

close