Reine Elisabeth: Hayoung Choi, une maîtrise inspirée


La candidate coréenne a conquis le public lors de sa prestation en finale ce mercredi. Avec des sonorités amples mais fines, la musicienne a talentueusement fait chanter son instrument.


Article réservé aux abonnés


Temps de lecture: 3 min

Hayoung Choi (Corée), 24 ans a étudié successivement à Séoul, en Angleterre et à Kronberg. Lauréate de concours en Pologne, Autriche, Croatie et Allemagne, elle poursuit, outre ses prestations avec orchestre, une intense activité de chambriste avec des partenaires de renom, de Gidon Kremer à Christian Tetzlaff, de Martin Helmchen à… Jörg Widmann. Elle joue un Nicola Bergonzi, (luthier crémonais du tournant du XIXe siècle) prêté par le Florian Leonhard Fellowship.




Cet article est réservé aux abonnés

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée









Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.

close